Steve

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - pour Marie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 18 septembre 2012

C'est à moi

Événements passés, présents, futurs. En images.

Du coup, pas le temps de penser à Steve, Juan-Olaf ou aux nouveaux Laboratoires L. Rousset. Les idées restent dans la tête, comme du temps où je regardais, envieux mes camarades de classe, pinceaux à la main, penchés sur la toile, juste en train de faire. C'est le calme avant la tempête.

Parce que bientôt, un bel atelier lumineux ici même à Feg Raål:

P1000765.JPG

 
Un beau parterre de fleurs pour nourrir les poules du voisin envahissant:

/blog/2012_09_15_18.05.09.jpg
Une pergola pour laisser courir la glycine :

/blog/2012_09_15_18.05.54.jpg
Et un peu plus près dans le temps:




Ah oui, j'oubliais :
ci-dessous Jónsi, Goggi, Kjarri, ma chérie et moi dans un champ.


  

   

   

Bien sûr ne penser qu'au meilleur:

crash.jpg

PS: la première image veut absolument être tournée d'un 1/4 de tour... Faut-il y voir un message secret ???

mardi 13 mars 2012

Gladys

Je m'étais promis de mettre plus de choses sur ce blog, des dessins, des illus, des coloriages pour ma recherche perso (je sais je devrais pas appeler ça comme ça, mais ça me reste de mes 5 ans aux Boz'...) mais là j'ai pas le temps. Pour une fois que c'est vraiment vrai, je le dis haut et fort:

PAS LE TEMPS !!!

Même pas le temps de faire la sieste (bon c'est vrai avant j'avais pas le choix, c'était ça ou je ronflais au boulot - ça s'appelle le "Syndrome de Wittmaack-Ekbom" ou beaucoup moins glamour le "Syndrome des jambes sans repos", comme mes jambes bougent, je me réveille la nuit, je dors très mal, je suis fatigué, et c'est la spirale infernale). Même pas le temps de regarder mon google-reader. Je bosse, je bosse, je bosse. Et le pire c'est que je peux rien montrer... j'enrage.

Pour ceux qui suivent le blog de Marie Alster, vous avez devinez, je travaille sur l'histoire de Gladys Krett, célèbre enquêtrice, qui sera éditée chez Morey Editions très prochainement. Qui dit histoire illustrée chez un éditeur dit "on peut pas montrer son travail...

Allez je ne peux résister, en attendant de l'acheter sur votre tablette tactile préférée, une petite image de certains persos en croquis qui me servent de base pour mes photomontages bidouillés et retravaillés. Et puis en attendant d'être intégré au site, rien que pour flatter mon égo (déjà plutôt développé): le portrait de l'auteure et de son illustrateur. 

têtes-gladys

MARIESTEVE

Tiens au fait il est minuit passée, il y a 4 ans exactement, j'étais à l’hôpital avec ma chérie. Quelques jours plus tard, je l'ai ramené de l’hôpital, mais elle n'était pas seule...

Bon anniversaire ma Loulou   -               papa

mercredi 30 novembre 2011

Déluge

http://farm8.staticflickr.com/7003/6433027555_3d801bf831_z.jpg

Le déluge - pour l'à faire du mois de novembre - un cauchemar à deux voix

dimanche 23 janvier 2011

Enfant d'aphrodite

Il était une fois, dans un pays banal où les villes ponctuent la campagne et où les familles s'entassent dans des immeubles avenue de la Libération ou dans des pavillons rue de l'Engin, un vieux moine de la secte des Enfants d'Aphrodite qui sentait sur la fin de sa vie qu'il avait raté quelque chose. Les adeptes de cette secte étaient tous des hommes qui vouaient leur vie à la glorification de l'esprit féminin. Ils se devaient de maquiller leurs yeux et leurs lèvres et portaient des robes à volants et des escarpins. Ils étaient de parfaites ménagères et de vrais cordons bleus, excellaient dans l'art de la broderie et confectionnaient des bouquets comme personne.[...]

Afin de rafraichir les mémoires, ou pour ceux qui ne découvrent ce blog que depuis peu, il s'agit de l'avant avant avant dernière illustration pour le grand Oracle de Marie Alster. Les illustrations devaient être fini depuis 6 mois pour bientôt et j'arrive presque au bout... OUF !!!

mardi 23 novembre 2010

Pauvre vieux pêcheur

Il était une fois un pays béni où la nature produisait de tout en profusion et qu'on appelait la Terre d'Abondance. Les habitants y vivaient repus et la vie y était, dit-on, plus heureuse. Pourtant, il y avait un être à qui la nature refusait ses généreuses offrandes, un être qui était exclu des rires et des festins: un pauvre vieux pêcheur qui de toute son existence n'avait jamais ramené un seul poisson dans ses filets.

Encore une Illustration pour Marie et le grand Oracle.

- page 1 de 4